Water solubilization capacity of pharmaceutical microemulsions based on Peceol®, lecithin and ethanol

 

Mouri A, Diat O, Dan Lerner A, El Ghzaoui A, Ajovalasit A, Dorandeu C, Maurel JC, Devoisselle JM, Legrand P

 

Des microémulsions biocompatibles, composées de Pécéol®, lécithine, éthanol et eau, développées pour l’encapsulation de molécules médicamenteuses hydrophiles, ont été étudiées dans ce travail. Dans un premier temps, le mélange binaire Pécéol®/éthanol a été étudié. Nous avons montré que l’addition d’éthanol avait un effet significatif sur la fluidité du Pécéol® et entraînait un désordre important de sa structure supramoléculaire, avec une augmentation de sa capacité à solubiliser l’eau. Cette solubilisation d’eau a été encore augmentée par addition de lécithine. Nous avons ensuite montré que le rapport massique éthanol/lécithine jouait un rôle important en déterminant la composition optimale quant à l’efficacité de solubilisation de l’eau, une propriété nécessaire dans le cadre d’applications neutraceutique et pharmaceutique de ces microémulsions. Le rapport massique optimal éthanol/lécithine dans la zone riche en Pécéol® était de 40/60. En combinant diverses techniques, SAXS, fluorimétrie, rhéologie, et conductivité, nous avons analysé l’absorption d’eau dans ces microémulsions en prenant en compte la partition de l’éthanol entre les domaines polaire et apolaire du système. Cette distribution de l’éthanol a un effet majeur sur les propriétés de la microémulsion.

 

International Journal of Pharmaceutics 475 (2014) 324–334.

 

Share:Share on Facebook