MEDESIS PHARMA développe un médicament de radioprotection pour le traitement des personnes irradiés après un accident nucléaire civil ou militaire (dénomination NP02- NanoManganese®)

Les études précliniques ont été menées en collaboration avec l’Institut de Recherche Biomédicale des Armées (IRBA) en France. (Rapports d’études disponibles)

Une série d’étude ont été menées sur des animaux irradiés, avec des résultats très favorables permettant une survie de tous les animaux lors d’une irradiation à une dose DL50 (50% des animaux meurent dans les 10 jours). Élément très important en radioprotection, l’activité est observée en radiomitigation, c’est-à-dire efficace lorsque l’administration a lieu dans les 24h qui suivent l’irradiation.

Application de ce produit au traitement des formes graves du COVID-19

On constate une similitude des lésions inflammatoires pulmonaires majeures observées dans les deux pathologies déclenchées l’une par le coronavirus COVID-2 et l’autre par une irradiation nucléaire. Elles sont liées à une réaction auto immune excessive. Cette similitude autorise la très vraisemblable hypothèse que le produit NanoManganese® peut permettre de traiter et prévenir les formes graves de pneumonie et les insuffisances respiratoire observées dans le COVID-19 en restaurant l’activité MnSOD intracellulaire.

Une étude de phase 2 est en préparation, menée sur 120 patients présentant des formes modérées à graves traités dès l’hospitalisation, dans 10 centres hospitaliers avec une durée de traitement de 10 jours.

Share:Share on Facebook
Facebook